Maison de la laïcité à Sambreville - Page 4

  • La crémation

    641992-incineration-desormais-davantage-vue-comme.jpg

     

     "Les tombes des défunts ne se trouvent pas dans les cimetières, mais dans le coeur des vivants"

    Ed. Herriot

     

    L'idée de recourir à la crémation des cadavres comme mode de sépulture remonte dans notre pays à la fin du 19ème siècle.

    En 1930, à l'initiative de la Société Coopérative de Crémation (société privée), un crématorium fut construit à Uccle.

    A cette époque, la loi n'autorisait pas la crémation mais ne l'interdisait pas non plus.  Le législateur réagissait immédiatement et le 21 mars 1932, une loi relative à l'incinération des cadavres humains était promulguée.

     Celle-ci confiait notamment la crémation au seul service public.

     Douze communes bruxelloises (Bruxelles, Saint-Gilles, Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean, Schaerbeek, Ixelles, Koekelberg, Saint-Josse-ten-Noode, Uccle, Jette, Ganshoren et Forest) créèrent une société intercommunale afin de racheter les installations et exploiter le crématorium.  Actuellement, ce sont toujours ces mêmes communes qui dirigent cet établissement.

     A cette époque, les cendres devaient obligatoirement être inhumées.

     En 1963, l'Eglise Catholique autorisait la crémation des fidèles.

     En 1971, une nouvelle loi a été publiée.  Celle-ci abolissait, notamment, l'obligation de disposer d'un écrit du défunt pour procéder à l'incinération.

     De plus, les cendres pouvaient être :

    - dispersées sur la pelouse de dispersion d'un cimetière

    - inhumées,

    - mises en columbarium.

     Et depuis peu ...

    En 1977, une nouvelle loi obligeait chaque commune à disposer d'une pelouse de dispersion et d'un columbarium dans le cimetière communal.

     Neuf nouveaux établissements furent construits.  Notre pays dispose ainsi, actuellement, de 10 crématoriums (5 publics et 5 privés).

     Déroulement d'une cérémonie

     Le crématorium prend en charge l'organisation des cérémonies, l'acte technique de crémation et la remise de l'urne contenant les cendres.

     L'objectif du personnel est de réaliser tous les souhaits de la famille du défunt dans la limite du possible.

     Mais il est également important qu'il soit informé lors de la prise du rendez-vous des modalités d'organisation de la cérémonie afin de pouvoir respecter les demandes formulées.

     Il dispose d'un répertoire musical complet et éclectique qu'il mette à jour régulièrement.

    Ce dernier est transmis aux entrepreneurs de pompes funèbres.  Les familles des défunts peuvent également leur transmettre une partition musicale sur le support de leur choix (CD ou cassette).

    Lorsqu'il s'agit d'une cassette, il est recommandé qu'elle soit remise 24 heures à l'avance afin de procéder à des essais.

     La famille peut s'exprimer librement durant la cérémonie, peut lire un texte durant la cérémonie fourni par la famille ou par l'institution ou le personnel du crématorium.

     La famille du défunt peut recourir aux services d'accompagnement de toutes religions ou philosophies.

     

    Crématoriums de Wallonie-Bruxelles

    - De Bruxelles : Avenue du Silence, 61 à 1180 Uccle Calevoet

    - De Charleroi : Rue des Nutons, 329 à 6060 Gilly

    - De Mons : Chemin de l'Oasis, 2 à 7000 Mons

    - De Liège : Centre Robermont, rue des Coquelicots, 1 à 4020 Liège.

     

    ***

     En 1989, un Arrêté Royal permettait à toute personne de faire transcrire dans le registre de la population de sa commune ses dernières volontés en matière de sépulture (voir document annexé).

     

    En 1990, un Arrêté Royal réglait les modalités de la dispersion des cendres en mer (eaux territoriales).

    En 1992, une commission a été créée sur l'initiative de Monsieur Louis Tobback, Ministre de l'Intérieur, qui aboutit à la promulgation d'une nouvelle loi en 1998.

    La modification la plus importante a été de confier la création et l'exploitation d'un crématorium à la fonction publique.

    Les établissements privés disposent de 5 ans pour se conformer à la loi.

    En 1999, une loi obligea l'utilisation d'urne soluble dans l'eau lors de la dispersion des cendres en mer (dispersion par immersion).

    Depuis 2000, la transcription au registre de la population des dernières volontés peut être plus précise en indiquant le lieu de sépulture.

    En 2001, une nouvelle loi libéralisait la destination des cendres en permettant qu'elles soient conservées, dispersées ou inhumées dans un autre endroit qu'un cimetière ou dans les eaux territoriales.

    Cette dispersion est subordonnée à l'existence d'un écrit préalable de la personne défunte précisant le mode de sépulture, le lieu et désignant une personne responsable de cette décision.

    En août 2001, un Arrêté Royal définissait clairement les 8 possibilités en matière du choix de sépulture et un formulaire type destiné à entériner ce dernier.

    En septembre 2001, un Arrêté Royal traitait des critères d'implantation et de contrôle pour les crématoriums ainsi que de la notion d'éthique en terme de crémation.

    En novembre 2001, un Arrêté Royal traitait de la composition du cercueil de crémation.

    En décembre 2001, paraissait un Arrêté Royal relatif à la destination des cendres dans un autre endroit que le cimetière.  Ce texte définit, notamment, les règles du suivi des éventuels déplacements de l'urne cinéraire.

     

    ***

     

    Nous reproduisons ci-dessous le document officiel du choix de sépulture du futur défunt.

     

    Ce document est à retirer à votre Administration communale, service "Etat civil".

    Rempli et signé, il sera remis à ce service.

    Lors de votre décès, votre choix de sépulture sera obligatoirement respecté.

     

     

    crema4.jpg

     

     

    Catégories : 3. Cérémonies civiles laïques
  • Rentrée scolaire au primaire

      UN CHOIX IMPORTANT

    POUR L’AVENIR

    DE VOTRE ENFANT

     

            dyn009_original_158_200_pjpeg__28fbd38d883f5ebb631c12d5ac6a147a.jpg                                             

       

                            dyn004_original_194_150_pjpeg__7a6e8325eaa9da2addf7b73c39327554.jpg

    dyn004_original_295_259_pjpeg__bab3ef8b63fcc16fef895fd69bb29f19.jpg


                               

     

    Chers Parents,

    Vous avez déjà choisi pour votre enfant l’Ecole officielle car celle-ci dispense un

    enseignement       progressiste

                                réaliste

                                efficace      qui le conduira à un épanouissement maximal de ses potentialités.

     

    Un second choix vous sera demandé dès la rentrée et …

    seule, l’Ecole officielle s’engage à respecter

    vos opinions philosophiques et religieuses.

     

    Le document reproduit ci-dessous vous permet de cocher en toute liberté le cours que vous souhaitez voir organiser pour votre enfant.

     

    COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE

    Cours de religion – Cours de morale

     

    Choix réservé aux parents, au tuteur ou à la personne qui a la garde de l’enfant par l’article 8 de la loi du 29 mai 1959, modifiant certaines dispositions de la législation de l’enseignement.

     

    Lors de la première inscription d’un enfant, les parents, le tuteur ou la personne qui a la garde de l’enfant, sont tenus de choisir pour celui-ci, par déclaration signée, entre le cours de religion catholique, protestante, orthodoxe, israélite et islamique, et de morale inspirée de cette religion ou le cours de morale non confessionnelle.

     

    Conformément à la loi, le choix des parents, du tuteur ou de la personne qui a la garde de l’enfant, entre ces cours est entièrement libre.  Il est formellement interdit à quiconque d’exercer une pression à cet égard, quelle qu’elle soit.  Des sanctions disciplinaires frapperont les membres du personnel qui auraient enfreint cette interdiction.

     

    Les parents, le tuteur ou la personne qui a la garde de l’enfant disposent d’un délai de trois jours calendrier pour restituer la déclaration dûment signée.

     

    Le choix se fait au moment de l’inscription.  Il ne peut être modifié qu’à partit de l’année scolaire suivante et seulement entre le 1er et le 15 septembre.

     

    DECLARATION

    relative au choix du cours de religion ou de morale

     

    Je soussigné(e) ……………………………………………………parent, tuteur, personne qui a la garde de (1) ………………………………………………………………………………………………

    élève de (2) ………………………………………………………………………………………………

    déclare avoir pris connaissance de la note ci-dessus, relative au choix du cours de religion et de morale inspirée de cette religion ou de morale non confessionnelle et, conformément à la liberté que me confère la loi, avoir choisi pour l’enfant précité le cours de (3) :

     

    O     RELIGION CATHOLIQUE

    et de la morale inspirée de cette religion

    O    RELIGION PROTESTANTE

    et de la morale inspirée de cette religion

    O     RELIGION ISRAELITE

    et de la morale inspirée de cette religion

    O    RELIGION ISLAMIQUE

    et de la morale inspirée de cette religion

    O     RELIGION ORTHODOXE

    et de la morale inspirée de cette religion

    O     MORALE non confessionnelle

     

    Parmi les 6 options qui s’offrent à vous,

    le cours de morale non confessionnelle,

    c’est-à-dire le cours de morale laïque

    Assure

    à chacun la liberté de pensée et d’expression

    en dehors de tout dogme

    Respecte

    les convictions des autres

    Prépare

    les enfants, les adolescents à devenir des hommes probes, responsables et tolérants

     Dès son plus jeune âge, votre fille ou votre fils sera confronté avec les grands problèmes de société qui nous préoccupent, qui vous préoccupent.

    A titre d’exemple, développons-en un au cours des 3 degrés de notre enseignement primaire.

     La Tolérance

    • au degré inférieur, 6 à 8 ans

                                       je m'assieds à côté d'un nouveau,

                                       je joue avec tout le monde,

                                       je ne me moque pas des autres,

                                       je partage spontanément mes jouets,

                                       j'évite les disputes,

                                       j'accepte les décisions de l'arbitre,

    je suis compréhensif vis-à-vis des infirmes, des étrangers, des jeunes enfants,

    je reconnais mes fautes.

    •  au degré moyen, 8 à 10 ans

                                       je comprends mes camarades étrangers,

                                      j’admets que les autres aient des goûts différents,

                                       je permets aux autres d’exprimer leurs avis,

                                       MAIS AUSSI :

                                       je défends mon opinion avec courtoisie

     

    • au degré supérieur, 10 à 12 ans

    RESPECTER

    les droits des autres même opposés à mes intérêts, les opinions des autres

    ACCEPTER

    la personnalité d’autrui

     LUTTER

    contre l’injustice, contre la passivité

     SE REVOLTER

    contre toute forme de racisme

    Un enseignement par la vie … pour la vie

    En souhaitant à votre enfant, une excellente rentrée scolaire, nous vous remercions déjà pour l’engagement que vous prendrez afin de lui permettre demain, un épanouissement total dans sa vie d’adulte.

     

    Pour la commission « Défense et Promotion de l’Enseignement Officiel »

     Arnaud Vandendriessche,

    Président de la Maison de la Laïcité à Sambreville.

     

     

     

     

    Catégories : 4. Enseignement
  • Cours de morale non confessionnelle

    morale.jpg

    *

    Le cours de morale non confessionnelle participe à la promotion de valeurs de moralité humaine ayant une portée universelle.

    *

    Dans un esprit de fraternité, de tolérance et d'objectivité,

    • Le cours de morale exerce l'être humain à résoudre ses problèmes moraux sans référence à aucune divinité par le moyen d'une méthode basée sur le libre examen.
    • Cette éducation répare l'enfant à atteindre par lui-même un état d'autonomie et de disponibilité qui lui permettra d'aboutir à des prises de position personnelles et responsables.

    *

    L'école officiel entend inculquer aux jeunes générations :

    • l'attachement à l'idéal démocratique
    • le sens de la solidarité humaine et le désir de justice sociale
    • le refus des excès totalitaires
    • le devoir de la responsabilités personnelle et réfléchie
    • le respect et la défense des droits de l'homme.

    *

    EN QUELQUES MOTS, UN ATTACHEMENT

    AUX PRINCIPES

    DE LIBERTE, D'EGALITE ET DE FRATERNITE.

    *

     

    dyn007_original_317_458_pjpeg_2663123_f4c791721a59c955cf183aba10230989.jpg

     

    Catégories : 4. Enseignement
  • Ecoles que nous soutenons ...

    Enseignement.jpg

     

    *

    AISEMONT ( Le Roux - Sart-Eustache - Vitrival)

    ECOLE COMMUNALE

    Rue Cortil du Curé, 6 à AISEMONT (Maternel)

    Rue de la Station, 15 à Aisemont (Primaire)

    *

     ARSIMONT

    ECOLE COMMUNALE

    Rue des Ecoles, 1 à ARSIMONT - 071/77.18.56

    *

    AUVELAIS

    ECOLE PRIMAIRE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

    Rue W. Félix, 5 à AUVELAIS - 071/77.19.49

    CONSERVATOIRE DE MUSIQUE J.LENAIN

    Rue Hicguet, 19 à AUVELAIS - 071/77.47.45

    ECOLE INDUSTRIELLE

    Rue Hicguet, 19 à AUVELAIS - 071/77.43.36

    *

    FALISOLLE

    ECOLE PRIMAIRE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

    Rue de la  Logette, 4 à FALISOLLE - 071/77.49.37

    *

    FOSSES-LA-VILLE

    Ecole fondamentale annexée à l'A.R. "BAUDOUIN 1er"

    Rue de l'Ecole Moyenne, 5-7 à FOSSES-LA-VILLE - 071/71.13.19

    *

    HAM-SUR-SAMBRE

    ECOLE PRIMAIRE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

    Rue Chaumont, 37 à HAM-SUR-SAMBRE - 071/78.59.17

    *

    JEMEPPE-SUR-SAMBRE

    ATHENEE ROYAL BAUDOUIN 1er (primaire et secondaire)

    Rue F. Hittelet, 129 à JEMEPPE-SUR-SAMBRE - 071/78.60.81

    *

    KEUMIEE

    ECOLE COMMUNALE

    Rue L. Lebrun à SAMBREVILLE - 071/81.13.25

    *

    LE ROUX

    ECOLE COMMUNALE

    Rue de Claminforge, 6 à LE ROUX - 071/71.15.68

    *

    MOIGNELEE

    ECOLE COMMUNALE

    Place communale à MOIGNELEE - 071/77.17.82

    *

    MORNIMONT

    ECOLE COMMUNALE

    Place Lekeu, 2 à  MORNIMONT - 01/78.68.92

    *

    MOUSTIER-SUR-SAMBRE

    ECOLE PRIMAIRE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

    Rue de la Station, 113 à MOUSTIER-S-S - 071/78.58.23

    *

    NEVREMONT

    ECOLE COMMUNALE

    Rue de Névremont, 52 à NEVREMONT - 071/

    *

    SAINT-MARTIN

    ECOLE COMMUNALE

    Rue des Ecoles, 71 à SAINT-MARTIN - 081/63.31.72

    *

    SART-EUSTACHE

    ECOLE COMMUNALE

    Place communale, 6 à SART-EUSTACHE

    *

    SART-SAINT-LAURENT

    ECOLE COMMUNALE

    Rue de Burnot, 109 à SART-SAINT-LAURENT

    *

    SPY

    ECOLE COMMUNALE

    Rue Haute, 60 à SPY - 071/78.77.60

    *

    TAMINES

    ACADEMIE DES BEAUX-ARTS

    Avenue Gochet, 1 à TAMINES - 071/77.28.21

    INTERNAT  MIXTE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

    Rue B. Molet, 170 à TAMINES - 071/77.12.06

    ATHENEE ROYAL A TAMINES

    Avenue Roosevelt, 57 à TAMINES - 071/77.11.96

    ECOLE PRIMAIRE AUTONOME DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

    Rue de l'Enseignement, 25 à TAMINES - 071/72.64.00

    *

    VELAINE-SUR-SAMBRE

    ECOLE COMMUNALE

    Rue Hurlevent, 29 à VELAINE-S-S - 071/77.65.53

    *

    VITRIVAL

    ECOLE COMMUNALE

    Chaussée de Charleroi, 155a à VITRIVAL - 071/71.12.39

    *

    Catégories : 4. Enseignement
  • Maîtres de morale

    milan-cultivateur-morale-laique.jpg

     

    Madame Fabienne Bertrand

    Madame Alice Deglim

    Madame Monique Deprez

    Madame Brigitte Evrard

    Monsieur Frédéric Fremy

    Madame Louise Gascard

    Madame Brigitte Guérin

    Madame Marie-Christine Legendre

    Madame Carine Louvrier

    Madame Myriam Marmignon

    Madame Delphine Polomé

    Madame Valérie Van Calsteren

    Madame Martine Wéry

     

    *

     

    Catégories : 4. Enseignement