Maison de la laïcité à Sambreville - Page 3

  • La F.L.J.

    Cérémonies FJL1.JPG

     

    La Fête Laïque de la Jeunesse

     

    Elle est organisée en l'honneur des enfants de 6ème année primaire.
    Elle souligne le passage de l'enfance à l'adolescence.

    Elle concrétise l'appartenance à une communauté laïque.

    Elle est, pour beaucoup, l'aboutissement de 6 années de cours de morale laïque.

    Le cérémonial ...

    Dan un esprit de chaude fraternité, de tolérance réelle, sans référence à aucune vérité révélée, le cérémonial affirme les modes de pensée et d'action qui sont les fondements mêmes de la morale humaine universelle.

    Il invite chacun à s'engager librement, à n'écouter que sa seule conscience et à participer à la construction d'un monde plus juste, plus beau et plus humain.

    Il rappelle simplement les objectifs à attiendre que sont les valeurs

    de LIBERTE - d'EGALITE et de FRATERNITE.

     

     

    La Fête de la Jeunesse Laïque

    devient

    la Fête Laïque de la Jeunesse ...

     

     

     

    Catégories : 3. Cérémonies civiles laïques
  • Union et mariage laïque

     

    Cérémonies Mariage5.JPG


     Le mariage civil, tel que le conçoit le code civil est un mariage laïque au sens strict du mot.

    Cependant, dans certaines communes, la cérémonie du mariage a perdu sa signification profonde pour se réduire à un acte administratif simplifié, impersonnel et parfois même baclé.

    Nous, laïques, désirons que l'acte de mariage reprenne sa valeur et retrouve la place importante qu'il représente dans la vie de tout citoyen.

    Nous souhaitons que cette manifestation se déroule dans le cadre d'un cérémonial simple et émouvant - tant pour les futurs conjoints que pour leurs familles - faisant référence aux liens affectifs, aux attitudes dictées par le sentiment qui sous-tend et justifie l'acte de mariage.
    Bien sûr, les fiancés peuvent s'entourer des conseils de la délégation laïque en ce qui concerne les textes, enregistrements de la musique, ...

    Le mariage laïque peut être notifié dans la rubrique "divers" du livret de mariage.

    Catégories : 3. Cérémonies civiles laïques
  • Les noces d'argent, d'or et de diamant

    Cérémonies Noces d'or1.JPG

    C'était hier, il y a 25 ans, 50 ans ou peut-être plus ...

    Ce jour là, vous n'étiez plus seul, vous vous teniez par la main pour parcourir ensemble le chemin de la vie.

    Aujourd'hui, vous avez quelques rides et quelques cheveux blancs.  Mais comme hier, vous regardez le soleil ensemble, vous marchez unis.

    Certes, la vie vous a appris courage et persévérance; les durs pavés du chemin précèdent souvent une douce allée de sable fin.

    Et aujourd'hui, vous voilà peut-être un peu moins sveltes mais toujours guidés par la force de croire en l'autre et par la beauté d'une vie partagée.

    A travers une cérémonie personnalisée, entourés de vos proches et amis, vous voilà, tous deux riches d'un même passé mais prêts à regarder ensemble vers l'avenir, à renouveler les serments de vos 20 ans.

    Catégories : 3. Cérémonies civiles laïques
  • Les funérailles

    Cérémonies décès.jpg

    *

    La cérémonie de funérailles représente l'hommage rendu par la communauté des hommes à l'un des siens.

    *

    Les choix posés de son vivant sont légalement garantis notamment par une déclaration manuscrite de volonté.

    *

    Ainsi, la cérémonie de crémation peut être considérée comme l'affirmation ultime de l'idéal laïque du défunt.

    *

    "Les tombes des défunts ne se trouvent pas dans les cimetières, mais dans le coeur des vivants".  Ed. Herriot

    ---

    Que ce soit un enterrement civil ou une crémation, le délégué laïque propose aux familles des défunts, qui le désirent, d'organiser une cérémonie laïque :

    *

    Soit la confection d'un discours prononcé par un proche du défunt ou par le délégué laïque;

    *

    Soit l'enregistrement d'un discours qui sera diffusé lors de la cérémonie funèbre;

    *

    Soit l'aide pour le choix d'une musique appropriée ou d'un poème;

    *

    Soit par une présence fraternelle.

    *

    Pour ce faire, appelez la permanence de la Maison de la Laïcité à Sambreville (071/81.61.06)

    *

     

     

    Catégories : 3. Cérémonies civiles laïques
  • La crémation

    641992-incineration-desormais-davantage-vue-comme.jpg

     

     "Les tombes des défunts ne se trouvent pas dans les cimetières, mais dans le coeur des vivants"

    Ed. Herriot

     

    L'idée de recourir à la crémation des cadavres comme mode de sépulture remonte dans notre pays à la fin du 19ème siècle.

    En 1930, à l'initiative de la Société Coopérative de Crémation (société privée), un crématorium fut construit à Uccle.

    A cette époque, la loi n'autorisait pas la crémation mais ne l'interdisait pas non plus.  Le législateur réagissait immédiatement et le 21 mars 1932, une loi relative à l'incinération des cadavres humains était promulguée.

     Celle-ci confiait notamment la crémation au seul service public.

     Douze communes bruxelloises (Bruxelles, Saint-Gilles, Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean, Schaerbeek, Ixelles, Koekelberg, Saint-Josse-ten-Noode, Uccle, Jette, Ganshoren et Forest) créèrent une société intercommunale afin de racheter les installations et exploiter le crématorium.  Actuellement, ce sont toujours ces mêmes communes qui dirigent cet établissement.

     A cette époque, les cendres devaient obligatoirement être inhumées.

     En 1963, l'Eglise Catholique autorisait la crémation des fidèles.

     En 1971, une nouvelle loi a été publiée.  Celle-ci abolissait, notamment, l'obligation de disposer d'un écrit du défunt pour procéder à l'incinération.

     De plus, les cendres pouvaient être :

    - dispersées sur la pelouse de dispersion d'un cimetière

    - inhumées,

    - mises en columbarium.

     Et depuis peu ...

    En 1977, une nouvelle loi obligeait chaque commune à disposer d'une pelouse de dispersion et d'un columbarium dans le cimetière communal.

     Neuf nouveaux établissements furent construits.  Notre pays dispose ainsi, actuellement, de 10 crématoriums (5 publics et 5 privés).

     Déroulement d'une cérémonie

     Le crématorium prend en charge l'organisation des cérémonies, l'acte technique de crémation et la remise de l'urne contenant les cendres.

     L'objectif du personnel est de réaliser tous les souhaits de la famille du défunt dans la limite du possible.

     Mais il est également important qu'il soit informé lors de la prise du rendez-vous des modalités d'organisation de la cérémonie afin de pouvoir respecter les demandes formulées.

     Il dispose d'un répertoire musical complet et éclectique qu'il mette à jour régulièrement.

    Ce dernier est transmis aux entrepreneurs de pompes funèbres.  Les familles des défunts peuvent également leur transmettre une partition musicale sur le support de leur choix (CD ou cassette).

    Lorsqu'il s'agit d'une cassette, il est recommandé qu'elle soit remise 24 heures à l'avance afin de procéder à des essais.

     La famille peut s'exprimer librement durant la cérémonie, peut lire un texte durant la cérémonie fourni par la famille ou par l'institution ou le personnel du crématorium.

     La famille du défunt peut recourir aux services d'accompagnement de toutes religions ou philosophies.

     

    Crématoriums de Wallonie-Bruxelles

    - De Bruxelles : Avenue du Silence, 61 à 1180 Uccle Calevoet

    - De Charleroi : Rue des Nutons, 329 à 6060 Gilly

    - De Mons : Chemin de l'Oasis, 2 à 7000 Mons

    - De Liège : Centre Robermont, rue des Coquelicots, 1 à 4020 Liège.

     

    ***

     En 1989, un Arrêté Royal permettait à toute personne de faire transcrire dans le registre de la population de sa commune ses dernières volontés en matière de sépulture (voir document annexé).

     

    En 1990, un Arrêté Royal réglait les modalités de la dispersion des cendres en mer (eaux territoriales).

    En 1992, une commission a été créée sur l'initiative de Monsieur Louis Tobback, Ministre de l'Intérieur, qui aboutit à la promulgation d'une nouvelle loi en 1998.

    La modification la plus importante a été de confier la création et l'exploitation d'un crématorium à la fonction publique.

    Les établissements privés disposent de 5 ans pour se conformer à la loi.

    En 1999, une loi obligea l'utilisation d'urne soluble dans l'eau lors de la dispersion des cendres en mer (dispersion par immersion).

    Depuis 2000, la transcription au registre de la population des dernières volontés peut être plus précise en indiquant le lieu de sépulture.

    En 2001, une nouvelle loi libéralisait la destination des cendres en permettant qu'elles soient conservées, dispersées ou inhumées dans un autre endroit qu'un cimetière ou dans les eaux territoriales.

    Cette dispersion est subordonnée à l'existence d'un écrit préalable de la personne défunte précisant le mode de sépulture, le lieu et désignant une personne responsable de cette décision.

    En août 2001, un Arrêté Royal définissait clairement les 8 possibilités en matière du choix de sépulture et un formulaire type destiné à entériner ce dernier.

    En septembre 2001, un Arrêté Royal traitait des critères d'implantation et de contrôle pour les crématoriums ainsi que de la notion d'éthique en terme de crémation.

    En novembre 2001, un Arrêté Royal traitait de la composition du cercueil de crémation.

    En décembre 2001, paraissait un Arrêté Royal relatif à la destination des cendres dans un autre endroit que le cimetière.  Ce texte définit, notamment, les règles du suivi des éventuels déplacements de l'urne cinéraire.

     

    ***

     

    Nous reproduisons ci-dessous le document officiel du choix de sépulture du futur défunt.

     

    Ce document est à retirer à votre Administration communale, service "Etat civil".

    Rempli et signé, il sera remis à ce service.

    Lors de votre décès, votre choix de sépulture sera obligatoirement respecté.

     

     

    crema4.jpg

     

     

    Catégories : 3. Cérémonies civiles laïques