Inauguration de la Maison de la laïcité à Auvelais

Numériser0031.jpg

Un nombreux public était rassemblé

pour cette inauguration

***

LA LAICITE DANS SES MEUBLES

L'ancienne Maison du peuple d'Auvelais, rénovée, accueille depuis samedi la Maison de la Laïcité à Sambreville

En tant que bourgmestre de Sambreville, Marcel Fisenne a prononcé samedi son dernier discours officiel.  Ce dernier exercice portait en lui tout un parfum d'émotion : cette Maison de la Laïcité, c'est un peu un des enfants que Marcel Fisenne a imaginé, conçu et enfin porté sur les fonts baptismaux.  C'est dans une maison du peuple encore imprégnée des odeurs de plâtre et de couleurs, témoins d'une rénovation récente, que la Maison de la Laïcité à Sambreville trouvera abri.  Marcel Fisenne a retracé les péripéties de cette implantation.  "Je me dois de signaler également que les locaux, bien que propriété communale, ont été concédées dans le cadre d'un bail emphythéotique approuvé le 30 novembre dernier par le conseil communal et ce, à l'unanimité !".

PLURALISTE

Quant à Jean Denuit, il allait avant tout souligner que cet endroit devrait être un relais culturel, tout en regrettant qu'au contraire de la France, la Belgique n'était pas un état laïque.  "Nous sommes libres et pluralistes, allait-il ajouter.  Il faut rester vigilants par rapport à certaines idéologies qui luttent contre l'avortement, sont racistes, mettent en danger la libre pensée."

ENCORE GRANDIR

Car en 1982, au retour de la visite de la Maison de la Laïcité d'Oupeye, une lettre était adressée à Jean Poulain, le bourgmestre de l'époque, afin de demander un local pour se réunir.  L'octroi de ce local à Keumiée allait être confirmé à l'unanimité par le Conseil communal du 15 mars 1982.  Six mois plus tard, la première maison était inaugurée.  Dans un deuxième temps, Jemeppe et Fosses allaient être intégrés.  Aujourd'hui, malgré 350 membres, Gisèle Garni a lancé au public, en guise de conclusion : "Nous devons continuer à grandir".

Extrait de "Vers l'Avenir" - 04 décembre 2006 - Thierry Crucifix.

***

Numériser0032.jpg

Gisèle Garni, présidente de l'Action laïque de la Basse-Sambre à l'époque

***

Catégories : 1. Bienvenue à la Maison

Les commentaires sont fermés.